Langue de bœuf

20140807 Bouvier CCPG Couv PGd

C’est ce qu’on appelle tirer la (page de) couverture à soi. Gardien des bœufs gessiens depuis ce printemps, le bouvier nouveau est arrivé en première page du Pays Gessien, ce 7 août 2014. La gloire !

« Sans langue de bois », précise notre excellent confrère. Comme si ça n’allait pas de soi… Le Chef BoBouBou s’étend sur deux pages entières. Il parle de tout : de la bisbille avec le Département autour des Monts-Jura et de Bertrand ; de la ligne Crozet-Bellegarde ; des futures 2×2 voies ; du BHNS ; du Ferney pharaonique ; de l’ARC, etc…

De tout, on vous dit, de tout ! Sauf de son gros mensonge. « Je m’appelle Christophe Bouvier, je suis marié, j’ai deux enfants et je suis pharmacien à Cessy ». Non, Monsieur Bouvier, lorsque vous prononcez cette phrase, le 24 avril, devant les délégués de la CCPG appelés à vous élire à la présidence, vous n’êtes pas « pharmacien à Cessy » et vous le savez fort bien puisque, quelques semaines plus tôt, l’Ordre des Pharmaciens vous a suspendu pour 14 mois. N’aurait-il pas été plus simple de le dire à cet instant précis ? Sans doute cela serait-il passé comme une lettre à la poste, vous auriez néanmoins été élu avec une confortable avance et plus personne n’en aurait parlé. Même pas Candide. Tandis que maintenant…

Vos aventures pharmaceutiques, tardivement révélées par Ferney-Candide, ont fait l’effet d’une bombe. Plus de 5000 lecteurs en deux jours, au beau milieu de l’été ! Un record ! Elu de frais et déjà célèbre. On dit merci qui ?

Votre légendaire timidité aurait-elle inspiré votre silence, ce 24 avril ? On vous disait volontiers taiseux mais, en trois mois, vous avez bien changé : 3569 mots dans un seul numéro du Gessien, qui dit mieux ?

3569 mots mais pas un seul pour évoquer votre interdiction d’exercer la profession de pharmacien. Un grand bravo à vous ! Et un grand bravo à notre belle consoeur Céline Leray qui, durant ce long entretien, n’a pas trouvé un instant pour vous poser la question qui fâche !

Quand donc le Conseil de l’Ordre des Citoyens gessiens aura-t-il la bonne idée de vous interdire l’exercice de la profession de président de la Communauté de Communes ?

Alex Décotte

 

 

Une réflexion au sujet de « Langue de bœuf »

  1. Quel art et quel humour dans Ferney Candide dans l’analyse de l’article « Christophe Bouvier sans langue de bois » du « Gessien » ! Mais si votre consoeur n’a pas trouvé un instant pour poser la « question qui fâche », est-ce par hasard parce qu’on lui aurait dit auparavant de ne pas aborder ce sujet, et que « les affaires privées se traitent en privé », pour parodier François H. ? Reste à savoir si cette affaire est privée !!! Qui peut me le dire ?

Postez ici votre commentaire. Bravo et merci !