Un vrai Bouvier bernois

Vache ski FC 38

 Il en fait des tonnes, le chef BoBouBou. Et pas toujours avec adresse. Dans « l’affaire Bertrand », il se démène pour que l’Empoudré (qu’on devrait en ce cas appeler l’Empoudreuse) ne regagne pas les cimes des Monts Jura. A trois semaines d’intervalle, il vient d’envoyer à Mazuir, patron socialiste du Département de l’Ain, deux bafouilles qui valent leur pesant d’or.

20140710 ad  20140806d

Dans la lettre du 10 juillet, il regrette d’avoir appris « par la presse » la décision du Conseil général de porter Hubert Bertrand à la présidence des Monts Jura.

20140710 a2

« Vous ne semblez pas avoir entendu mon souhait d’instaurer un partenariat renouvelé avec votre assemblée ». Les amabilités fusent : « polémique viciée », « personnalité en déclin », « ambition politique surannée », etc.

20140710 a4

BoBouBou va même jusqu’à suggérer à Mazuir, « à l’appui de la candidature de Mme Dominique Donzé », les noms de candidats qui lui pourraient lui agréer. Malheureusement, ajoute-t-il, « je crois que tout effort serait vain tant l’obstination est d’imposer non pas une vision commune, une politique partagée, mais bel et bien une personnalité en déclin ». Bertrand appréciera…

20140710 b1

Et Boboubou de conclure cette première bafouille : «  Je formule néanmoins le vœu que cette incompatibilité de vues manifeste ne préfigure pas de (sic) la nature de nos échanges pour les quelques mois restant à votre mandature ». On ne saurait être plus délicat pour pousser un adversaire politique vers la sortie. Le hic, c’est que rien n’indique de Mazuir ne sera pas réélu et que, de toute manière, son mandat ne se terminera qu’en décembre 2015. D’ici là, il faudra tout de même que le Département et la CCPG travaillent ensemble sur des sujets brûlants (transports, logement, social, etc.). Les vilaines manières de BoBouBou ne laissent rien présager de bon.

20140710 b3

Au fait, dans ce courrier qui porte la signature de Bouvier mais aussi la mention de son chef de cabinet, qui porte la plume ? L’agressivité du propos et les nombreuses fautes de français (« à l’envie », « être sans ignorer », etc.) sont-elles réellement du Bouvier bernois ou de son chef de cabinet, ancien gendarme de son état ?

20140710 a1  20140710 b4

De toute manière, qui se ressemble s’assemble. Depuis l’élection du président et de son bureau, cet adage est encore plus vrai à la CCPG qu’ailleurs.

Nos deux compères auraient-ils compris qu’ils avaient poussé le bouchon un peu loin ? Dans la lettre du 6 août, les propos sont un peu plus mesurés mais Bouvier, informé de l’annulation par le Tribunal administratif, continue à suggérer que le SMMJ (Monts Jura) soit présidé par un conseiller général (et donc pas par Bertrand, qui ne l’est pas). La masturbation politique, ça rend sourd !

20140806 2

Et de conclure par  l’assurance de sa « parfaite considération ». Qui oserait en douter ?

Alex Décotte, 9.8.2014

Lettre du 10 juillet: 20140710 Bouvier Mazuir

Lettre du 10 août: 20140806 Bouvier Mazuir

Une réflexion au sujet de « Un vrai Bouvier bernois »

  1. BoBouBou en effet pousse un peu loin le bouchon ! Mais la bonne question est : pourquoi ? Son ascension politique est le but de sa vie maintenant, puisque rester pharmacien.. hum …son « histoire » n’est pas terminée ! Pour atteindre ce but, il joue à Attila ; rien ne résiste après son passage, il se débarrasse de tous ceux qui le gênent depuis longtemps. Mais sans le soutien du » loup blanc », il aurait eu du mal : comme quoi, s’entourer de « bons copains » mieux placés que lui a été utile ! Et ça, le pharmamaire sait faire, ça jase dans le pays, et peu à peu, on apprend « des petits secrets » au hasard des rencontres, mais j’ai ce choix : n° 1: je ne dois pas prendre pour vrai tout ce qui se dit , ou N° 2 : il n’y a pas de fumée sans feu. J’attends pour me faire une idée. Que ceux qui peuvent aider à la vérité à laquelle tout citoyen a droit de la part de ses élus se manifestent ! Merci cher Alex , continuez à fouiller tous azimuts, les maires de St Genis, Cessy et la CCPG : feuilleton à rebondissements intéressant bien que lamentable

Postez ici votre commentaire. Bravo et merci !